Accueil / DSRP II / SCAPE (2013-2017) / Les membres du CED balisent la voie au CNPPD et se projettent dans l’après SCAPE
Les membres du CED suivant les principaux résultats de la SCAPE

Les membres du CED balisent la voie au CNPPD et se projettent dans l’après SCAPE

Le ministre ouvrant la session du CED

Le ministre ouvrant la session du CED

Le ministre de la Planification du Développement, Kossi Assimaidou, a présidé à la salle CEDEAO du CASEF, ce mardi 18 octobre la session de l’année 2016 de la plateforme opérationnelle du Comité Etats-Donateurs (CED) en présence des représentants du Gouvernement et des partenaires techniques et financiers.
Les membres de la plateforme ont partagé les résultats issus du bilan de la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) en 2015. Ils se sont mis d’accord sur la matrice consolidée des recommandations y afférentes et se sont engagés dans la préparation de la revue annuelle conjointe de la SCAPE : le Conseil National de Pilotage des Politiques de Développement (CNPPD). Ils ont également échangé sur la feuille de route d’élaboration du plan national de développement (PND) qui doit succéder à la SCAPE après 2017.
En ce sens, et en vue de faire avancer le PND, une convention de cofinancement estimée à 328 millions de F.CFA (500.000 euros) a été signée entre le Gouvernement représenté par le ministre de la Planification du Développement, Nicolas Berlanga-Martinez (Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Togo) et Khardiata Lo Ndiaye, Représente Résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo.
La contribution de l’UE, débloquée sur le 11e Fonds Européen de Dévelopement s’éleve à 268 millions de F.CFA (411.000 euros). Celle du PNUD à 60 millions de F.CFA (89.000 euros).
Echange des documents de la signature entre les trois parties

Echange des documents de la signature entre les trois parties

« Ce financement (…) cible tout particulièrement l’effort qui est fait en ce moment de mettre en place un nouveau plan national de développement articulé autour de la mise en œuvre des ODD et des engagements internationaux notamment les conventions qui touchent également à l’environnement et au changement climatique et le tout pour permettre au Togo à la fin de la SCAPE d’avoir un nouveau document de planification et de programmation de son développement » a explicité la représentante du PNUD qui souhaite un PND consensuel et inclusif.
K. Assimaidou a exprimé la « profonde gratitude » du Gouvernement aux partenaires technique et financier pour leurs appuis multiformes. Il souhaite que la croissance soit de l’ordre de 7 à 8%. « Nous avons aujourd’hui une croissance de 5,4%. Il faut faire en sorte que la croissance soit de l’ordre de 7 à 8% pour permettre d’avoir une marge budgétaire, d’investir et réduire de façon sensible la pauvreté » a-t-il poursuivi. Car, « Le Président de République, confie-t-il, nous a donné une feuille de route très serrée en disant qu’il place son mandat actuel sous le sceau social et qu’il faut faire vite pour avoir une méthodologie qui accompagne toutes les actions qui sont menées au plan institutionnel. (…) Nous devons faire en sorte que notre PND qui va succéder à la SCAPE puisse s’orienter vers les domaines sociaux ».
Le Comité Etat-Donateurs (CED) qui précède le CNPPD, est l’un des organes du Dispositif Institutionnel de coordination, de suivi et de l’évaluation des Politiques de Développement (DIPD) dont la SCAPE, mis en place par le Gouvernement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

SCAPE dans la région maritime: Le rapport annuel de suivi de la mise en oeuvre en 2015 validé

Le rapport annuel de suivi de la mise en oeuvre en 2015 de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) dans la région maritime a été validé le 26 mai 2016 à Tsévié par des représentants de l’administration, des Organisations de la Société Civile, du secteur privé de la région au cours d’un atelier. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire général du ministère de la Planification du Développement, Etsri Homévor en présence de la Représentante Résidente de la GIZ au Togo, du Secrétaire Technique du DSRP et des autorités locales de la ville ...

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)